Maman,

Demain, c'est ton anniversaire. C'est aujourd'hui que je suis allée déposée la corbeille de fleurs sur ta tombe.

Ca va faire bientôt huit ans que tu es morte et je ne suis toujours pas habituée à ton absence, ou peut être que si....Je ne sais pas....Disons que je me suis habituée à la tristesse de fond.

je crois que c'est peine perdue, je n'arrive toujours pas à penser à toi sans douleur. Je ne sais pas pourquoi les autres semblent y parvenir. Pourquoi pas moi ?

Tu es devenue mon univers intérieur. L'univers secret dans lequel je vais souvent et ou il n'y a que toi et moi.

Je me raccroche à l'amour absolu que tu me portais.

Je suis hantée par le doute...Es tu partie en sachant vraiment à quel point je t'aime ? je crois que non....je m'en veux....

Je t'aime Maman.

F